Archives de l’étiquette : Euzhan Palcy

Juil 12

Souvenir – Euzhan Palcy – César 1984

Souvenir, pour ne pas oublier que les grands talents sont souvent issus de la diversité culturelle française. RUE CASE NÈGRES d’Euzhan Palcy, César 1984 de la Meilleure Première Œuvre

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2016/07/souvenir-euzhan-palcy-cesar-1984/

P U B L I C I T E

Mai 11

10 Mai 2016 – une commémoration pleine d’événements et, une annonce

Ce 10 Mai 2016, sous un temps humide, gris fer, nous commémorions une douleur perpétuelle, trop longtemps passée sous silence. Une souffrance infligée à des millions d’africains déportés par la traite. Une histoire méconnue et ignorée jusqu’en 2001, lorsqu’un petit bout de  femme, une femme debout, s’est dressée et a combattu avec force et virulence, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2016/05/10-mai-2016-une-commemoration-pleine-devenements-et-une-annonce/

P U B L I C I T E

Fév 01

Mounia, des Podiums au Reggae Afro Caribbean Groove

Mounia (Monique-Antoine Orosemane ), l’enfant de Saint-Esprit de la Martinique a fait un parcours presque sans faute. De ses mornes créoles où elle jouait aux podiums du monde entier. Et cela a commencé, véritablement comme un long métrage, dans un aéroport où la remarque Monsieur de Givenchy. Cela prédisait des voyages durant lesquels elle découvrirait une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2016/02/mounia-des-podiums-au-reggae-afro-caribbean-groove/

P U B L I C I T E

Image

Centenaire Zobel / Le bambou

Joseph Zobel, la tête en Martinique et les pieds en Cévennes

Août 2003. Ce matin, à mon réveil, je trouve Joseph dans un état concentration extrême devant un rameau de bambou. Sur la table, devant lui, des feuilles de papier à dessin d’une texture spéciale, une batterie de flacons d’encre de chine, à sa main un pinceau, en poils de martre précisera-t-il. Je restais sur le pas de la porte, évitant de le questionner. À cette heure où le soleil — vif pourtant — était très loin de son zénith, les vitres de la véranda diffusaient une lumière tendre, indécise, filtrée par les grands arbres autour de l’ostaou et adoucie par les montagnes alentours.
— Approche ! me dit-il en me montrant tout à la fois le rameau de bambou et le dessin qu’il venait de réaliser ; pour moi d’une incroyable exactitude.
— Voilà à quoi j’occupe toutes mes matinées. Un rameau de bambou que je dessine et redessine jusqu’à trouver sa vérité. Celle que l’on ne voit pas, mais qu’il contient pourtant. C’est une question de précision du trait, surtout dans tout ce qu’il a de flou, de maîtrise de l’encre, de contrôle de l’eau.
— Le résultat est déjà remarquable.
— Ne crois pas ça. Je m’en approche, un peu, mais c’est très loin d’être abouti. Regarde une peinture chinoise. Une vraie, pas un de ces ersatz sur les services à thé, et tu comprendras ce que je cherche. La pureté du trait. Le plus profond de l’âme humaine, une forme de sagesse. Ne cherche pas de mots ; cela n’a pas de nom.
C’est quelque chose que l’on sent. Je ne l’ennuyais pas. Il était fier de me montrer son travail et le chemin qui le guidait mais, en même temps, il avait hâte de retrouver sa solitude. Seulement, pour un Antillais de l’âge de Joseph, et pour chacun de nous je crois, il y a des rituels que nous nous devons de respecter. Ainsi, on ne dit pas : « Excuse-moi, je te laisse à ton travail », mais l’on s’éclipse avec juste ce qu’il faut de nonchalance pour que l’autre n’ait pas l’impression de nous avoir chassé. Croyez-moi, c’est tout un art l’élégance créole.
Un quart d’heure plus tard, je ressortais de ma chambre avec ce poème que j’avais pris la précaution de calligraphier ainsi que je sais le faire quand je m’applique.

Assis
comme un moine copiste
le pinceau à la main

Dessinant des bambous
d’une main qu’il voudrait
ne jamais voir trembler

Maîtrisant le silence
avec des mots qui claquent
comme le tambour bel air
Zobel interroge les ombres

Au loin
sur l’océan des îles
sa main se charge
de terribles orages

En cet été torride
la terre a soif de jardins

Joseph le reçu avec une émotion non feinte.
— Je vois que tu m’as compris, murmura-t-il d’une voix enfiévrée. Je ne désespère pas de te conduire un jour sur le chemin.
Pourquoi pas ? Un jour, peut-être, mais pour l’instant, et Joseph le sait, la vie me tient trop à la gorge.

©José Le Moigne
Joseoh Zobel, les pieds en Cévennes et la tête en Martinique, préface de Raphaël Confiant, Ibis Rouge éditions, 2à euro
Ibis Rouge Editions, BP 267, 97357 Matoury Cedex, Guyane Française
Ibis Rouge Editions © 1995-2015 – www.ibisrouge.fr

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2015/11/centenaire-zobel-le-bambou/

Nov 30

Interview Dé mo, kat pawôl – Chris Combette,  » Le coeur en bandoulière » – 2ème partie

Rencontre avec Chris Combette, artiste citoyen, comme il se définit Lui-même. Depuis vingt ans, il parcourt les continents la guitare en bandoulière, le coeur ouvert à d’autres musiques, d’autres cultures, aussi curieux et sensibles qu’à ses débuts. Un homme attachant.

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2014/11/de-mo-kat-pawol-chris-combette-le-coeur-en-bandouliere-2eme-partie/

Sep 17

Siméon, au Trois-Ilets

Le 27 Septembre sur le front de mer des Trois-Ilets (Martinique) , venez assister à  la projection du film Siméon , sorti le 16 Décembre 1992 réalisé par Euzhan Palcy . Avec au casting, Jean-Claude Duverger, Jacob Desvarieux et Jocelyne Beroard . Synopsis : Orelie, la petite amie du vieux Siméon qui vient de mourir, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2013/09/simeon-au-trois-ilets/

Fév 05

Clichy accueille l’exposition Joseph Zobel, le cœur en Martinique et les pieds en Cévennes

Affiche J Zobel Clichy BD

Pour les 30 ans du film Rue Cases-Nègres, adaptation, par Euzhan Palcy, du célèbre roman de l’écrivain martiniquais Joseph Zobel, contemporain d’Aimé Césaire et autre grand nom de la littérature. La mairie de Clichy a choisi d’accueillir l’exposition Joseph Zobel, le cœur en Martinique et les pieds en Cévennes,  du 15 février au 10 mars …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2013/02/clichy-accueille-lexposition-joseph-zobel-le-coeur-en-martinique-et-les-pieds-en-cevennes/

Juil 04

Anduze, expose Zobel du 7 au 22 Juillet

Affiche_Zobel_Anduze

Du 7 au 22 Juillet 2012 à Anduze, venez découvrir l’exposition « Joseph Zobel, le coeur en Martinique et les pieds dans les Cevennes », salle Ugolin. Ne ratez pas la soirée évènement, le 7 Juillet à 18h30, avec la présence exceptionnelle de Euzhan Palcy. Horaires : Lundi – Vendredi, de 10h à 18h Samedi, de 10h à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2012/07/anduze-expose-zobel-du-7-au-22-juillet/

Jan 02

L’Outre-Mer, au Musée Leclerc et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin

Janvier sera historique et culturel au Musée Leclerc et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin, avec Euzhan Palcy et Daniel Maximin. Au programme : Musée Leclerc et de la Libération de Paris -Musée Jean Moulin Dans le cadre des conférences d’auteurs « Les midis de l’Histoire » Jeudi 5 Janvier 2012 : Anna Brunterc’h …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2012/01/loutre-mer-au-musee-leclerc-et-de-la-liberation-de-paris-musee-jean-moulin/

Sep 26

Zobel intergénérationnel

Vendredi 23 Septembre, nous étions au Centre d’animation de la mairie du 19 ème (Paris), pour la soirée d’Hommage à Joseph Zobel, organisée par Patricia Thiery. [singlepic id=8236 w=320 h=240 float=center] La scénographie de l’exposition s’organise autour d’une trentaine de tableaux, racontant Zobel, l’homme, l’écrivain, l’artiste, sa vie, sa quête de beauté. Joseph Zobel, le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2011/09/zobel-intergenerationnel/

Articles plus anciens «