↑ Retour à Villes et Bourgs

les Trois-Ilets

Blason Trois-IletsAncienne paroisse « du Cul-de-Sac à Vaches » tenue par les Pères Jésuites dès 1683, Trois-Ilets devint une commune à part entière en 1849.
Située sur une presqu’île au sud de la Martinique, la commune des Trois-Ilets offre une magnifique vue de la baie de Fort-de-France (Baie des Flamands). La commune est limitée au Nord par la baie des Flamands, au Sud par le Diamant, à l’Est par Rivière Salée et à l’Ouest par les Anses d’Arlet. Elle couvre une superficie de 2731 hectares pour 5159 Iléens. Sa façade maritime est en grande partie constituée de multiples pointes, Pointe Vatable, Pointe des Pères, Pointe Galy, Pointe Bois d’Inde, pointe Etienne, Pointe du Bout, Pointe d’Alet et de deux Anses de sable blanc, l’Anse Mitan et l’Anse à l’Ane.
Cette commune agricole est célèbre à la Martinique car elle a vu naître, baptiser, marier et inhumer des paroissiens célèbres en son église parmi lesquels Marie-Joseph Rose Tascher de la Pagerie qui devint l’Impératrice des Français en épousant le Général Napoléon Bonaparte en 1796.

Site internet : Trois-ilets

Code Postal : 97229

A voir, A faire :

le Musée de la Pagerie
Marie-Josèphe Rose Tascher de la Pagerie qui fut, l’Impératrice Joséphine, naquit en ce lieu en 1763. C’est là, selon la légende, que Marie Rose Tascher de la Pagerie apprit d’une vieille domestique « qu’elle serait un jour plus que reine ». Veuve du général de Beauharnais guillotiné sous la Révolution, elle épousa en effet, en 1796, le général Bonaparte et devint Impératrice des Français. Le Musée de la Pagerie est né par la suite de la passion d’un homme, le docteur Robert Rose-Rosette, maire de la commune des Trois-Ilets à l’époque, qui fit l’acquisition de la propriété en 1944.

La Pagerie
Tel : 05.96.68.38.34 – 05.96.68.33.06

le Golf de la Martinique
Dessiné par Robert Trent Jones, le Golf de « l’Impératrice » est situé sur les anciennes terres de l’Habitation de la Pagerie, aux Trois-Ilets.
Superbe 18 trous pour un par 71 de 6640 mètres.

Tel : 05.96.68.32.81

le Parc des Floralies
Aux Trois-Ilets, sur l’ancien domaine de l’Habitation de la Pagerie, le parc s’étale sur une superficie de 3 hectares. C’est en 1979 à la demande de l’association pour les floralies internationales de la Martinque, que le Parc Naturel Régional a été chargé de réaliser le Parc des Floralies. Le parc présente une centaine d’espèces végétales identifiées, des volières d’oiseaux, des aires de pique-nique, des abris et un théâtre de verdure. Il a pour vocation de contribuer à la promotion de l’horticulture martiniquaise.

Tel : 05.96.68.34.50

la Forêt aménagée de Vatable
Lieu de détente pour profiter des joies de la nature et pique-niquer tranquillement.

la Maison de la Canne
La Martinique, trois siècles d’histoire entre une terre, une plante et un peuple.
Installée depuis 1987 à Vatable, dans les bâtiments restaurés de l’ancienne
distillerie Mario.
La Maison de la Canne offre à travers de nombreux tableaux explicatifs, l’histoire des grandes plantations et leurs distilleries, du 17° siècle à nos jours et retrace l’histoire de la canne à sucre, d’un point de vue économique, socio-politique et culturel.
Horaires :
Tous les jours sauf lundi. env. 8h30 à env. 17h30

Quartier Vatable
Tel : 05.96.68.32.04 – 05.96.68.31.68
Fax : 05.96.68.42.69

le Village de la Poterie
Au-delà du simple caractère industriel de la brique, est un espace de création qui vous fera découvrir toute la beauté et la diversité du travail de l’argile.

Tel : 05.96.68.03.44

le Domaine Château Gaillard
Grande demeure de style créole, qui vous plongera dans un univers de fleurs et de plantes tropicales avec une pépinière comprenant plus de 1000 variétés.
Vous découvrirez aussi l’un des plus anciens ateliers de poterie, le musée du cacao et du café, et une salle d’exposition d’artisanat local.

Route des Trois-Ilets
Tel : 05.96.48.24.40

l’Église Notre-Dame-de-la-Délivrance
La paroisse de Trois-Ilets existe depuis 1683. L’église actuelle, où la future impératrice des Français, Joséphine, a été baptisée, été construite au milieu du 18e siècle. Elle a été restaurée en 1890 après un cyclone et agrandie de deux collatéraux en 1950. A la fin de 1994, un incendie détruit presqu’entièrement la sacristie et le chœur. L’église est totalement restaurée entre 1995 et 2000.
Elle est classée aux Monuments Historiques, depuis 1993.

A l’angle de la rue Jules-Ferry

Anse-Mutan.jpgLa-pointe-du-bout2.jpgLa-pointe-du-bout.jpgMartinique-partie-1-033.jpgMartinique-partie-1-036.jpgMartinique-partie-1-037.jpgMartinique-partie-1-038.jpgMartinique-partie-1-040.jpgMartinique-partie-1-041.jpgMartinique-partie-1-043.jpgMartinique-partie-1-045.jpgMartinique-partie-1-044.jpgMartinique-partie-1-046.jpgMartinique-partie-1-049.jpgMartinique-partie-1-048.jpgMartinique-partie-1-055.jpgMartinique-partie-1-056.jpgMartinique-partie-1-058.jpgMartinique-partie-1-060.jpgMartinique-partie-1-062.jpgMartinique-partie-1-061.jpgMartinique-partie-1-063.jpgMartinique-partie-1-064.jpgMartinique-partie-1-066.jpgMartinique-partie-1-065.jpgVillage-de-la-poterie.jpgVillage-de-la-poterie1.jpgVillage-de-la-poterie2.jpgbourgdestroisilets.jpgmartinique_179.jpg