↑ Retour à les Plantes Médicinales

Gombo

gomboOriginaire de l’Inde, il fut introduit aux Antilles vers la fin du XIXe siècle. Cette herbacée peut atteindre plus de 2 m; elle était avant tout connue comme plante alimentaire. Les guérisseurs africains recommandent aux femmes enceintes de consommer des gombos pour favoriser l’accouchement. Il en est de même dans la tradition antillaise. On dit aussi couramment que les gombos « rafraîchissent » ce qui leur vaut à tort la réputation de refroidir « certaines ardeurs ».

Usages recommandés :

Troubles cutanés superficiels, les abcès, les furoncles (cataplasme). Affections bucco-pharyngées, aphtes, gingivite (en bain de bouche).

Attention :

Bien laver les fruits afin d’éliminer les poils qui peuvent provoquer des irritations de peau.