↑ Retour à les Plantes Médicinales

Carapate

Originaire du nord-est amazonien, le carapa ou andiroba est un grand arbre de la forêt primaire et des vieilles forêts secondaires. Il pousse sur les berges et dans les zones inondables. Son bois ressemble à de l’acajou odorant. Son fruit est une capsule sèche irrégulière, de 7 à 8 centimètres de diamètre, s’ouvrant en quatre valves et renfermant plusieurs semences ou amandes anguleuses, polygonales, couverte d’une peau roussâtre, coriace et d’un blanc légèrement rosé à l’intérieur. On utilise le bois, l’écorce mais plus particulièrement l’huile issue des graines. Les populations amérindiennes mélangeaient l’huile de carapa au roucou (pigment rouge de Bixa orellana) et s’enduisaient de ce mélange. Le roucou possède un pouvoir magique, repoussant le mauvais esprit toujours prêt à envahir le corps humain et le carapa a le pouvoir de protection physique. Les Caboclos fabriquent un savon médicinal à base d’huile de carapate, de cendres de bois et des résidus d’écorce de noix de coco.

Usages recommandés :

Massage des muscles douloureux (huile) Calmant et anti-inflammatoire : traitement des dermatoses : eczéma infectés, brûlures dues aux plantes urticantes ou au latex caustique, piqûres d’insectes. (huile) Cosmétique : brillant et souplesse à la chevelure, douceur et de l’élasticité à la peau. (huile) Anti-cellulite. (huile) Répulsif : anti-tique, anti-poux et anti-moustiques. (huile)

Attention :

-

P U B L I C I T E