↑ Retour à les Plantes Médicinales

Caféier Arabica

cafeierOriginaire du Yémen, il fut introduit aux Antilles Française par Gabriel Mathieu de Clieu, Capitaine d’infanterie, en 1721. Arbuste pouvant atteindre plus de 3 m. Il partageait autrefois, avec le cacao et l’indigo la primeur de l’économie agricole. Dans la croyance populaire, le café au lait était accusé à tort de favoriser les pertes vaginales, au même titre que le jus de corossol et le jus de canne. Depuis quelque temps sa culture est relancée sur les côtes sous le Vent; le seul objectif étant la production d’un café de grande qualité.

Usages recommandés :

Asthme (infusion de cerises et de bourgeons). Céphalées et vertiges (cataplasme de feuilles sur le front). Fébrifuge (infusion de feuilles).

Attention :

La caféine est peu soluble dans l’eau: son extraction dépend du temps d’infusion au contact de l’eau. Le thé contient autant de caféine que le café.