↑ Retour à les Ecrivains

Maryse Condé

A venir

Biographie

Née Maryse Boucolon le 11 février 1937, à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
En 1953, elle partit étudier en France, au Lycée Fénelon puis à la Sorbonne, où elle étudia l’anglais.
En 1959, elle épousa l’acteur africain, Mamadou Condé.
Elle enseigna en Guinée, au Ghana, et au Sénégal. Elle fut également journaliste à la BBC et en France.
En 1981, elle divorça et épousa en secondes noces Richard Philcox, le traducteur de la plupart de ses romans vers l’anglais.
En 1987, elle fut distingué du Grand Prix Littéraire de la Femme: Prix Alain Boucheron, pour « Moi, Tituba, sorcière noire de Salem ».
A partir de ce prix, les distinctions ne cessèrent de la récompenser.
1988 : Prix de l’Académie Française, pour « La vie scélérate »
1988 : Prix Liberatur (Allemagne), pour « Ségou: Les murailles de terre »
1993 : Prix Puterbaugh, pour l’ensemble de son œuvre
1994 : 50e Grand Prix Littéraire des jeunes lecteurs de l’île de France, pour « Moi, Tituba, sorcière noire de Salem »
1997 : Prix Carbet de la Caraïbe, pour Desirada
1998 : Membre honoraire de l’Académie des Lettres du Québec
1999 : Prix Marguerite Yourcenar (décerné à un écrivain delangue française vivant aux USA), pour « Le Cœur à rire et à pleurer »
2001 : Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres
2003 : Grand Prix Metropolis bleu
2004 : Chevalier de la Légion d’Honneur
2005 : Hurston/Wright Legacy Award (catégorie fiction), pour Who Slashed Célanire’s Throat?
2007 : Prix Tropiques, pour « Victoire, des saveurs et des mots ».
Elle préside le Comité pour la mémoire de l’esclavage créé en janvier 2004 pour l’application de la loi Taubira qui a reconnu en 2001 la traite et l’esclavage comme crimes contre l’humanité.
Sur sa proposition, le président Jacques Chirac fixa au 10 mai, la Journée de commémoration de l’esclavage; célébrée pour la première fois en 2006.

Bibliographie

Anthologie de la littérature africaine d’expression française,
Ghana Institute of Languages, 1966.

Dieu nous l’a donné,
Ed Pierre Jean Oswald, 1972.

Mort d’Oluwémi d’Ajumako,
Ed Pierre Jean Oswald, 1973.

« Pourquoi la Négritude? Négritude ou Révolution »
Négritude africaine, négritude caraïbe
Ed de la Francité, 1973.

« Négritude Césairienne, Négritude Senghorienne »,
Revue de Littérature Comparée 3.4, 1974.

Le Morne de Massabielle,
Théâtre des Hauts de Seine, 1974.

Heremakhonon,
Ed 10/18, 1976.

La Poésie antillaise,
Ed Nathan, 1977.

Le Roman antillais,
Ed Nathan, 1977.

Profil d’une oeuvre: Cahier d’un retour au pays natal,
Ed Hatier, 1978.

« Propos sur l’identité culturelle »,
Négritude: Traditions et développement,
Ed P.U.F., 1978.

La parole des femmes: Essai sur des romancières des Antilles de langue française,
Ed L’Harmattan, 1979.

« L’Image de la petite fille dans la littérature féminine des Antilles »,
Recherche,
Ed Pédagogie et Culture 44, 1979.

« Trois femmes à Manhattan »,
Ed Présence Africaine 121/122, 1982.

Nouvelle édition, En Attendant le bonheur (Heremakhonon),
Ed Seghers, 1988.

Une Saison à Rihata,
Ed Laffont, 1981.

Ségou: Les murailles de terre,
Ed Laffont, 1984.

« Ayissé ». Soleil éclaté: Mélanges offerts à Aimé Césaire.
Jacqueline Leiner,
Ed Tübingen: Gunter Narr Verlag, 1984.

Ségou: La terre en miettes,
Ed Laffont, 1985.

Moi, Tituba, sorcière noire de Salem,
Ed Mercure, 1986.

La vie scélérate,
Ed Seghers, 1987.

« Au-delà des langues et des couleurs »,
Ed La Quinzaine Littéraire 436, 1965.

« Notes sur un retour au pays natal »,
Ed Conjonction 176, 1987.

Pension les Alizés,
Ed Mercure, 1988.

« La châtaigne et le fruit à pain »,
Voies de pères, voix de filles: Quinze femmes écrivains parlent de leur père. Adine Sagalyn,
Ed Maren Sell, 1988.

À ma mère: Soixante écrivains parlent de leur mère,
Avec Marcel Bisiaux et Catherine Jajolet.
Ed paris: Horay Pierre, 1988.

An Tan Revolisyon,
Conseil Régional, 1989.

Traversée de la mangrove,
Ed Mercure, 1989.

« Victor et les barricades »,
Ed Je Bouquine 61, 1989.

Bouquet de voix pour Guy Tirolien,
Ed Jasor, 1990.

Hugo le terrible,
Ed Sépia, 1991.

« No Woman No Cry ».
Ed Le Serpent à Plumes, 1991.

Les Derniers Rois Mages,
Ed Mercure, 1992.

Caliban’s Legacy. The Literature of Guadeloupe and Martinique
Special issue of Callaloo 15.1, 1992.

L’Héritage de Caliban, essais sur la littérature antillaise francophone,
Ed Jasor, 1992.

« Cinema, Literature and Freedom »,
Ex-iles: Essays on Caribbean Cinema, Mbye B. Cham,
Ed Africa World Press, 1992.

« Order, Disorder, Freedom and the West Indian Writer »,
Yale French Studies 83, 1993.

« The Role of the Writer »,
World Literature Today 67.4, 1993.

La Colonie du Nouveau Monde,
Ed Laffont, 1993.

La Migration des coeurs,
Ed Laffont, 1995.

Penser la créolité,
co-direction avec Madeleine Cottenet-Hage,
Ed Karthala, 1995.

« Femme, Terre Natale » (essai sur Gisèle Pineau),
Parallèles: Anthologie de la nouvelle féminine de langue française,
Ed L’Instant Même, 1996.

« Noir, C’est Noir » (préface),
Regards Noirs,
Ed L’Harmattan, 1996.

« Nèg pas bon »,
Othello: New Essays by Black Writers, Mythili Kaul,
Ed Howard University Press, 1997.

Desirada,
Ed Laffont, 1997.

Pays mêlé,
recueil de deux nouvelles,
Ed Hatier, 1985.

Nouvelle édition avec dix nouvelles,
Ed Laffont, 1997.

« Créolité without Creole Language »,
Caribbean Creolization,
University Press of Florida, 1998.

« Unheard Voice: Suzanne Césaire and the Construct of a Caribbean Identity »,
Winds of Change: The Transforming Voices of Caribbean Women Writers and Scholars,
Avec Adele Newson and Linda Strong-Leek
Ed Peter Lang, 1998.

« O Brave New World »,
Research in African Literatures 29.3, 1998.

« On the Apparent Carnivalization of Literature from the French Caribbean »,
Representations of Blackness and the Performance of Identities,
Ed Bergin & Garvey, 1999.
Avec Jean Muteba Rahier.

Le Coeur à rire et à pleurer, contes vrais de mon enfance,
Ed Laffont, 1999.

La Civilisation du bossale;
Réflexions sur la littérature orale de la Guadeloupe et de la Martinique,
Ed Harmattan, 1978, 2000.

Célanire cou-coupé,
Ed Laffont, 2000.

« Heros et Cannibales »,
Portulan 99, 2000.

« The Voyager In, The Voyager Out ». Autrement, « La Guadeloupe »,
Collection Monde hors série 123, 2001.

La Belle Créole,
Ed Mercure, 2001.

Haïti chérie,
Ed Bayard, 1991;

réédité sous le titre Rêves amers,
Illustrations de Marcelino Truong.
Ed Bayard Jeunesse, 2001.

La Planète Orbis,
Illustrations de Letizia Galli.
Ed Jasor, 2002.

Histoire de la femme cannibale,
Ed Mercure, 2003.

« Savannah blues »,
Ed Je Bouquine 250, 2004.

« Haïti dans l’imaginaire des Guadeloupéens »,
Ed Présence Africaine 169, 2004.

Victoire, des saveurs et des mots,
Ed Mercure, 2006.

« Chiens fous dans la brousse »,
Ed Je Bouquine, 2006.

À la Courbe du Joliba,
Illustrations de Letizia Galli.
Ed Grasset-Jeunesse, 2006.

Comme deux frères,
Ed Lansman, 2007.

« Liaison dangereuse »,
Ed Gallimard, 2007.

Pour une littérature-monde,
sous la direction de Michel Le Bris et Jean Rouaud.

Les belles ténébreuses,
Ed Mercure, 2008.

En attendant la montée des eaux,
Ed JC Lattès, 2010.

P U B L I C I T E