↑ Retour à les Ecrivains

Edouard Glissant

A venir

Biographie

Poéte, Ecrivain, Essayiste et Membre du comité de lecture de la Comédie Française.
Edouard Glissant, est né le 21 septembre 1928, à Sainte-Marie, en Martinique.
Co-fondateur avec Paul Niger du Front antillo-guyanais, il est expulsé de Guadeloupe et assigné à résidence en métropole par le pouvoir gaulliste.
En 1958, il obtient le prix Théophraste Renaudot, pour « La Lézarde ».
En 1965, il fonde l’Institut Martiniquais d’Etudes et de la revue Acoma.
Cette même année, il reçu le prix Charles Veillon (prix du meilleur roman de langue française), pour « Le Quatrième Siècle ».
De 1982 à 1988, il fut rédacteur en chef du Courrier de l’Unesco.
En 1989, il est nommé « Distinguished University Professor » de l’Université d’Etat de Louisiane (LSU), où il dirige le Centre d’études françaises et francophones.
Depuis 1993, il est Président honoraire du Parlement International des Écrivains.
Depuis 1995, il est « Distinguished Professor of French » à la City University of New York (CUNY).
En 2004, il est « Laurea ad Honorem » de l’Université de Bologne en Langues et Littératures Étrangères (Italie).

En janvier 2006, le président Jacques Chirac confie à Édouard Glissant, la présidence d’une mission en vue de la création d’un Centre national consacré à la traite et à l’esclavage.

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il prend position contre la création d’un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale et condamne la politique d’immigration du gouvernement. De cet engagement politique et poétique naîtra en 2007, un court manifeste « Quand les murs tombent, l’identité nationale hors la loi ? », rédigé en collaboration avec Patrick Chamoiseau. Cette même année, il crée avec le soutien du conseil régional d’Île-de-France et du ministère de l’Outre-Mer, l’Institut du Tout-Monde; qui a pour objectif de faire avancer la pratique culturelle et sociale des créolisations et de favoriser la connaissance de l’imaginaire des peuples dans leur diversité.

Edouard Glissant nous a quitté à l’age de 82 ans, le 3 février 2011 au matin, à Paris.

Bibliographie

Soleil de la conscience,
Nouvelle édition,
Ed Gallimard, 1997.

Le Discours antillais,
Ed Gallimard, 1997.

Poétique de la Relation,
Ed Gallimard, 1990.

Discours de Glendon,
Suivi d’une bibliographie des écrits d’Edouard Glissant établie par Alain Baudot,
Ed. du GREF, 1990.

Introduction à une poétique du divers,
Ed Gallimard, 1996.

Faulkner, Mississippi,
Ed Stock, 1996,
Ed Gallimard (folio), 1998.

Traité du Tout-Monde,
Ed Gallimard, 1997.

La Cohée du Lamentin,
Ed Gallimard, 2005.

Une nouvelle région du monde,
Ed Gallimard, 2006.

Mémoires des esclavages,
Avec un avant-propos de Dominique de Villepin.
Ed Gallimard, 2007.

Quand les murs tombent. L’identité nationale hors-la-loi ?,
Avec Patrick Chamoiseau.
Ed Galaade, 2007.

La terre magnétique : les errances de Rapa Nui, l’île de Pâques,
Avec Sylvie Séma.
Ed Seuil, 2007.

La Terre inquiète.
Lithographies de Wilfredo Lam.
Ed du Dragon, 1955.

Le Sel Noir,
Ed Seuil, 1960.

Les Indes, Un Champ d’îles, La Terre inquète,
Ed Seuil, 1965.

L’Intention poétique,
Nouvelle édition,
Ed Gallimard, 1997.

Boises; histoire naturelle d’une aridité,
Ed Acoma, 1979.

Le Sel noir; Le Sang rivé; Boises,
Ed Gallimard, 1983.

Pays rêvé, pays réel,
Ed Seuil, 1985.

Fastes,
Ed du GREF, 1991.

Poèmes complets,
(Le Sang rivé; Un Champ d’îles; La Terre inquiète; Les Indes; Le Sel noir; Boises; Pays rêvé, pays réel; Fastes; Les Grands chaos),
Ed Gallimard, 1994.

Le Monde incréé: Conte de ce que fut la Tragédie d’Askia,
Parabole d’un Moulin de Martinique; La Folie Célat,
Ed Gallimard, 2000.

La Lézarde,
Nouvelle édition,
Ed Gallimard, 1997.

Le Quatrième Siècle,
Ed Gallimard, 1997.

Malemort. (1975),
Nouvelle édition,
Ed Gallimard, 1997.

La Case du commandeur
,
Nouvelle édition,
Ed Galliamard, 1997.

Mahagony,
Nouvelle édition,
Ed Gallimard, 1997.

Tout-Monde,
Ed Gallimard, 1995.

Sartorius: le roman des Batoutos,
Ed Gallimard, 1999.

Ormerod,
Ed Gallimard, 2003.

Monsieur Toussaint,
Nouvelle édition,
Gallimard, 1998.