«

»

Oct 05

Imprimer ce Article

Mark A, Karukera dans le cœur

Né en 1981 à Basse-Terre en Guadeloupe, Mark-Alexandre MONTOUT aka, Mark-A est fabriquant d’images, réalisateur et monteur indépendant, de tous types de métrages.

Arrivé à Paris en 2000 pour les études audiovisuelles, il fréquente les bancs de l’ESRA à Paris, puis se formera aux techniques à la réalisation à Paris 3.

Aujourd’hui cela fait plus de 15 ans qu’il s’exerce entre l’Europe, la Caraïbe et l’Amérique du nord. parcourant ainsi tant les grandes métropoles (Toronto, Paris, Londres, New York…) que l’espace caribéen (Guadeloupe, Martinique, Jamaïque, Cuba, Haïti…).

Influencé par certains de ces réalisateurs : Antoine Fuqua, Spike Lee, Melvin Van Peebles, Christopher Nolan, Michael Moore, Raoul Peck. mais c’est Euzhane Palcy qui lui déclenchera l’envie de faire du film.

Un point commun de tous ces réalisateurs, la dénonciation d’actes injustes de notre société !

Derrière l’image, il y a toujours un message.

« Vouloir, c’est pouvoir », telle est sa vision de la vie. Il essaie d’imposer son style entre l’urbain et le classique. Mais il reste néanmoins remarqué dans son travail, pour l’application inhabituelle des méthodes traditionnelles de prises de vues.

S’adapter à son environnement

Il a développé un concept : le « Caméléonisme » , qui selon lui, est l’art de pouvoir s’adapter selon l’environnement dans lequel on évolue avec dynamisme et réactivité, ainsi, il à pu collaborer avec des labels de musique tels que Sony music, Warner music), des artistes indépendants et des enseignes de renoms (Renault, Air France, Bouygues, Rivale Group, Europa Corp, Bouygues…)

Doté d’une grande capacité d’adaptation, Mark-A a su mettre en avant son talent d’artiste en réalisant des vidéos reconnaissables par « sa patte » artistique.

Un  passionné de cinéma touche-а-tout. Du clip au documentaire en passant par le court-métrage et la pub Marka est finalement revenu а son point d’attache, la Guadeloupe, pour livrer une oeuvre sans filtre et interroger la société sur ses responsabilités. Un retour aux sources qui soulève nombre de problématique et que le public pourra découvrir sous le nom de Karukera.

Faites connaissance avec un talentueux cinéaste, en phase avec son temps.

Filmographie

Clips Musicaux

Booboo « Faire des choix » (2007)
Booboo « Tous » (2008) New York USA / Agadir Maroc
Brasco « Poing levé » 2ème Album de Brasco (2010)
Kreyol Dubb Megamix Suntracks Session (2010) Guadeloupe / Martinique / Jamaica
Dorro « On se fait du mal » Album Echantillon (2010)
Kenza Farah « Désillusion du Ghetto » (2009)
Jean-Michel Cabrimol « J’aime mon pays » Opération J’aime mon pays (2010) Martinique
Fuckly feat Jean-Michel Rotin « Qu’est-ce que tu fais » 2010
Yalisai « KIFF » 2011
Brasco « Gwadapolitain » (Guadeloupe) 2011
Brasco feat ISleym « on chosit pas sa famille » 2011
Brasco feat Dany Synthe « O’Feeling » 2012
Smiley « Sweet Vibes » 2016

Courts – Métrages et Documentaires

« Fait divers » 08 min (2008)
« Passation » 32 min (2008)
« Indian Trip » 40min (2008) documentaire Bombay / Pondichéry / Madras / New Delhi
Court-métrage annonçant le clip « Tous » 05 min
« Poing Levé » 10 min (2010)
Spot de présentation du tournoi de basket-ball « ALL STAR GAME » 1m (2010)
« Chronique d’un tissu africain » (2010)
Documentaire « KARUKERA » (2016)

Concerts

Concert du groupe « AkomA AyA » concert live filmé au byzz’art (2009)
Concert show case de la chorale « WE ARE ONE » concert live tourné au Cap (2009)

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2017/10/mark-a-karukera-dans-le-coeur/

P U B L I C I T E