«

»

Mai 12

Imprimer ce Article

Etienne Lavital « Tinou » – la musique et l’écriture

Etienne LAVITAL - Tinou - Livre Paris 2016

Bien que grand amoureux de musique, Etienne LAVITAL  dit Tinou ne s’y engage qu’à l’âge de 31 ans, lors de son séjour au camp de la Jaille en Guadeloupe. Le déclic musical s’est produit lors de sa rencontre avec André Rédo.

En 1966, en tant qu’imprésario, il monte l’orchestre « Les Guitaristes boys ».

Arrivé en région parisienne après son séjour en Guadeloupe, il réalise son premier disque avec Gérard Laviny, en 1970 avec les « Colvocos ».

En 1971, il commence à chanter dans les boites parisienne « la créole », « La canne à sucre », « Chez Lucie », « La Cabane à rythme » ect… C’est à cette époque que né son premier tube « pa touché patate mammam », on est en 1972.

Fin de sa carrière militaire en 1973. Il devient professionnel et fort de sa popularité, il se lance dans la vente et production de disque et s’installe en 1975 au 15 boulevard  de la chapelle et crée A.M.D Antilles – Musique diffusion. Il crée également un quintet avec Guy Bevert , Tony Fesant,  Henri Laclef, Loulou la guerre et Rozan Gantois.
Malgré la grande valeur des musiciens, le groupe se dispersa et en 1975, il fut remplacé par « Les Pyromanes », qui devinrent très vite l’un des principaux orchestre antillais de la capitale.

En 1978, il fît l’Olympia.

 Avec « Les Pyromanes », Etienne réalisa deux 33 tours, l’orchestre se dispersa peu après. Il s’installa par la suite, un court instant au restaurant « la Guyane » qu’il décida de revendre 6 mois après, pour rejoindre « Folie Antilles » à Paris. Il y fit vibrer le jazz avec les meilleurs spécialistes du moment, tel que Marcel Louis Joseph le pianiste Paquit, ect… .

La famille Lavital avec ses quarte enfants, dont tous firent le conservatoire , Samantha, Dany, Ralph et Jean-Joel sont devenus chanteuse, pianiste, guitariste et batteur. Depuis leurs ascensions musicales,  pour Tinou, à la musique s’est substituée l’écriture.
Bien que faisant encore quelques sorties. Il est devenu bien plus auteur que musicien et, compose quelque titre au gré de ses envies, histoire de garder la main, comme il le dit souvent.

Pourtant aujourd’hui, il est meilleurs qu’avant.

Tinou réserve à ses fans une surprise pour 2017, un CD 6 titres dont un avec les dix commandements de l’antillais.

Discographie

CD 2 titres, avec Dominique Latif, 2017

CD 3 titres de Noel, 2013

Album « Fire » – les Pyromanes, 1975

Album « Solidarite » – les pyromanes, 1979

Album « Charade Carnaval », les Vickings, 

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2017/05/etienne-lavital-tinou-la-musique-et-lecriture/

P U B L I C I T E