«

»

Oct 21

Imprimer ce Article

Interview Dé mó, kat pawol – le Créole et vous – Foxy Myller

foxy-myller-2Le 28 octobre 2016 se déroulera La Journée Internationale de la Langue et de la Culture Créole. Pour célébrer cette journée, L’Or des îles a souhaité donner la parole aux acteurs de la culture créole. De nombreux artistes, écrivains et réalisateurs ont été sollicités pour répondre à notre Interview Dé mó, kat pawol, spéciale « le Créole et vous ».

Pour ce deuxième rendez-vous, l’artiste urbano-caraibéen, Foxy Myller,  originaire de Guadeloupe, a accepté de répondre à nos questions.

Foxy,

Où avez vous appris le créole, et qui vous l’a appris ?

Je ne me souviens pas avoir appris à parler le créole. C’est fou ! C’est naturel, ancré dans mon éducation et ma vie de manière générale. Il m’arrivait plus jeune de lire les contes de Benzo. Sa byen fè mwen ri, istwa a « Compère lapin » .

Que représente pour vous le créole en tant que langue vivante ?
Le créole est une langue vivante de façon incontestable. Au fil du temps, c’est une langue qui a développé toute une littérature autour de contes, de proverbes, l’évolution est évidente. C’est une belle langue, c’est ma langue et j’en suis fier.

Aujourd’hui, comment voyez vous la transmission du créole ?
C’est très positif, la transmission du créole est prise en compte par l’Education nationale. On étudie le créole à l’école donc le travail se fait.

Est ce que le créole est une langue vivante, qui s’adapte et vit dans son époque ?
Oui, le créole est une langue vivante qui s’adapte et vit dans son époque. Les outils qui permettent d’apprendre la langue ont aussi évolué. Je pense à internet notamment.

Pour vous que représente le mot créole ?

Le mot créole m’inspire de vives émotions. Je pense à mes racines et à mes ancêtres. Durant l’esclavage, c’était une langue qui permettait à des populations différentes de communiquer entre elles. Pour finir, je dirais aussi que le terme créole m’inspire l’affirmation de son identité.

Musicalement, pensez vous que le créole puisse s’intégrer sur des partitions plus « conventionnelles » (rock, blues, techno..) ?
Il y a encore du chemin à parcourir pour y parvenir mais la musique est universelle donc je dirais que oui, cela serait intéressant d’explorer ces mélanges de styles musicaux et de langues.

Pour vous, pourquoi doit on protéger et promouvoir le créole ?
Evidemment, nous devons promouvoir le créole car c’est une belle langue et c’est notre patrimoine, notre culture, notre richesse.

Pensez vous que les créolophones peuvent être une force représentative en métropole ?
Petit à petit, l’oiseau fera son nid. Il y a des avancées mais il reste encore beaucoup à faire selon moi mais j’ai bon espoir.

Pour conclure cette interview, je vous laisse le mot de la fin … en créole.
Moun An Mwen, mèsi on pil pou lov la zot ka ban mwen. Rété konèkté si rézo an mwen, prèmyé albom an mwen ka soti lè 4 désanm. #Olayni

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2016/10/interview-de-mo-kat-pawol-le-creole-et-vous-foxy-myller/

P U B L I C I T E