«

»

Fév 02

Imprimer ce Article

Musicora – Faites vous entendre

rayon-cd-supermarcheDans la continuité de notre action « Reconnaissance et Egalité des Musiques des Outre-mer – Diversité de la musique française ».

Signez la Pétition !

Nous vous proposons d’assister et d’interagir au grand rendez-vous de la musique et des musiciens MUSICORA du 5 à 7 février 2016 à la Grande Halle de la Villette (Paris).

Les conférences annoncées sont d’un interet de tout premier ordre, notament :

  • Projet de loi “création” : quelles réponses aux attentes des artistes-interprètes ?
    Vendredi 5 février de 11h15 à 12h15 au Studio 1

    Les nouveaux modes d’exploitation de la musique se développent sans que les artistes interprètes soient, dans la très grande majorité des cas, rémunérés. L’écoute en streaming, le téléchargement, même par des services commerciaux payants pour les consommateurs, n’apportent aucune rémunération aux artistes interprètes, sauf aux quelques vedettes qui peuvent percevoir des royalties le plus souvent dérisoires. En vue de la loi d’orientation sur la création artistique, quelles réponses aux attentes des artistes-interprètes ?
    Intervenants :
    Guillaume Damerval, Gérant, Spedidam / François Nowak, Président, Spedidam
  • Speed-meeting: financer son projet musical
    Vendredi 5 février de 10h00 à 12h00 au Club Pro
    Rencontrez en tête-à-tête pendant 10 minutes des experts du financement de la musique : plateformes de crowdfunding, action culturelle des sociétés civiles, chargé du mécénat des entreprises, fondations… Un cadre idéal pour une prise de contacts et des conseils.
  • Quelle stratégie globale de financement pour le secteur musical ?
    Vendredi 5 février de 14h30 à 15h30 au Studio 1

    Subventions, ressources bancaires, mécénat, partenariats, recettes propres, financement participatif des projets… Quelles sources de financement développer dans le cadre de son projet musical et donc de son modèle économique ? Comment les articuler et les optimiser ? Présentation des stratégies à adopter afin d’aider notamment les salles, orchestres et ensembles à faire le point sur ces enjeux dans cette période de mutation. »
    Intervenants :
    Clothilde Chalot, Cofondatrice, NoMadMusic / Roland Chosson, Secrétaire général, Orchestre PasdeLoup / Michel Gire, Expert-comptable & Commissaire aux comptes Associé – Référent activités culturelles et artistiques, GMBA Baker Tilly (animateur) / Alain Herzog, Expert indépendant politiques culturellesNicolas Parpex / Directeur d’investissements, Bpifrance / Marie Tretiakow, Coordinatrice générale, proarti
  • Mécénat musical, les secrets de la réussite
    Vendredi 5 février de 16h00 à 17h00 au Studio 1

    Face à la baisse des subventions publiques, le mécénat est devenu un enjeu stratégique dans le financement de la musique. Mais qu’attendent les mécènes d’un investissement dans la musique ? Que (peut-on)  leur demander et comment construire un dossier convaincant ? Des chargés de mécénat dans des entreprises, des fondations et des ensembles musicaux nous livrent leurs conseils pratiques pour mettre toutes les chances de son côté.
    Intervenants :
    Marie-Sophie Calot de Lardemelle, Responsable du mécénat culturel, Fondation Orange / Juliette Démares, Responsable du mécénat et des relations entreprises, Opéra de Rouen Normandie / Anaïs Humez, Administratrice adjointe et responsable de la communication, Insula Orchestra et accentus / Martine Tremblay, Directrice, Fondation Banque Populaire / Ariane Dollfus, journaliste et auteure du Guide du mécénat musical (animatrice)
  • Quel avenir pour la musique et le spectacle vivant dans les médias ?
    Vendredi 5 février de 10h00 à 11h00 au Studio 1
    A travers un inventaire des médias généralistes (quotidiens, hebdos, mensuels, TV, radios), on constate que la place réservée à la musique et aux spectacles vivants est en diminution régulière. Quelles sont les causes de cette désaffection des médias pour la musique et la culture en général ? Manque de curiosités des rédacteurs et chefs de culture, enjeux financiers (engagements et retombées), abondances de propositions, facilité de repli vers les sites et les blogs ? Et la presse spécialisée a-t-elle un avenir ?
    Intervenants :
    Jacques Toubon, ancien  Ministre  de  la  Culture, Défenseur des Droits et Président de la FEVIS (sous réserve) / Lorenzo Ciavarini Azzi, critique musical, Culturebox / Alain Cochard, critique musical, concertclassic.com
  • Partage de la valeur dans la musique en ligne
    Vendredi 5 février 2016 de 17h30 à 18h30 au Studio 1

    L’évolution  de l’industrie musicale suscite toujours de nombreuses interrogations, tant sur les nouveaux  modèles de création de la valeur et les règles de financement y afférentes que sur la question d’une  répartition de la valeur qui prenne en compte le rôle et la prise de risque de chacun.
    Quels sont les nouveaux équilibres de l’industrie et les nouveaux modèles de valorisation des œuvres musicales ?  Quelles sont les différentes stratégies pour assurer un juste partage et une croissance vertueuse du secteur ?
    Intervenants:
    David El Sayegh, Secrétaire général, Sacem / Sophie Goossens, Avocate , August et Debouzy / Valérie-Laure Benabou, professeure de droit privé, Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines / Didier Zérath, manager et Président d’AMA – Alliance des Managers d’Artistes / Pauline Blassel, Secrétaire générale, Hadopi (modérateur)

Ces conférences vous permettront d’appréhender l’évolution de l’industrie musicale , tant sur les nouveaux modèles de création de la valeur et les règles de financement afférenes que sur la question d’une  répartition de la valeur qui prenne en compte le rôle et la prise de risque de chacun.

Nous vous rappelons que l’Or des Iles porte la péttiion pour la « Reconnaissance et Egalité des Musiques des Outre-mer – Diversité de la musique française », dont les revendications sont :

  • Intégrer un quota pour les musiques des Outre-mer, /voir régionales/, dans le quota des 40% de musiques francophones.

Support : “Le CSA englobe dans «chanson d’expression française» toute chanson interprétée en français ou dans une langue régionale française. Et le terme chanson désigne toute oeuvre comportant un texte chanté ou simplement récité s’il bénéficie d’un accompagnement musical, diffusé dans son intégralité.”

Cette proposition a été envisagée par les états généraux des Outre-mer sous le numéro de proposition 9.1.66. comme suit : Promouvoir la visibilité des musiques des régions d’outre-mer dans l’Hexagone, en Europe et au sein de l’espace francophone à travers l’amélioration du texte de la loi du 14 février 1994 (en instaurant, au sein des quotas pour la musique française, des quotas spécifiques pour les musiques d’outre-mer) ;

  • Auditer les organismes de répartition des droits pour les artistes des outre-mer et réparation des distorsions le cas échéant.

Cette proposition fait écho à une présomption de distorsion dans la répartition des droits des artistes des Outre-mer par certains organismes de répartition de droits.

  • Auditer la répartition des aides des différents acteurs du secteur (organismes de répartition des droits, du MCC, Min. des Outre-mer) allouées aux Artistes, Producteurs et des Outre-mer.

Cet audit permettra d’établir la réalité des aides apportées aux artistes des Outre-mer.

  • Création d’une subvention pour les frais d’approche des artistes des Outre-mer, pour favoriser leur représentation en Métropole

Support : Le prix est environ 1.5 à 2 fois plus cher que le cachet. Continuité territoriale.

  • Création d’une catégorie “Musique des régions d’outre-mer”, afin de promouvoir les musiques des outre-mer, regroupant l’ensemble des musiques des outre-mer français avec des sous classement valorisant les position géographiques, les styles et genres.
  • Protection du droit d’auteur dans les régions et territoires Ultra-marins (Guadeloupe, Martinique, Polynésie, ….)
  • Obligation de transparence des radios dans le choix de leur programmation.
  • Création d’une charte “Diversité musicale” à destination des différents médias (radios, TV) afin de faciliter la diffusion des artistes des Outre-mer (indépendants, auto-produits etc… )

Signez la Pétition !

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2016/02/musicora-faites-vous-entendre/

P U B L I C I T E