«

»

Avr 11

Imprimer ce Article

Un Jardin en Outre-mer, une renaissance par une inauguration

« Affronter le passé et en changer le regard, pour construire un parfait équilibre où l’avenir et la mémoire sont réunis, dans une parfaite unité de lieu. »

L’allée principale du Jardin, passage obligé des visiteurs, est jalonnée de stands aux couleurs tropicales, dominés par l’imposante maquette de la fusée Ariane 5. Artisanat, tourisme et gastronomie, toutes les cultures trouvent leur place, dans ce formidable marché printanier de la diversité. La scène centrale, tel un coeur, offrira au public pendant quatre semaines, nos plus belles richesses musicales, les compositions du chevalier de Saint-George (interprétés par l’association de l’orchestre de M. de Saint George d’Alain Gédé), le Maloya de David Sicard, la flûte des Mornes de Dédé Saint-Prix,  mais également le coeur et l’âme de la Guadeloupe, le rythme du Gwo-ka, et bien d’autres … .

Au regard de cette première journée inaugurale, une chose est sûre, un Jardin en Outre-mer ne s’est pas laissé enfermer dans le diktat de la pensée collective et a su s’ouvrir pour mieux resplendir sous le soleil estival.

L’Or des Iles souhaite féliciter le personnel ultramarin du jardin d’acclimatation, qui est à l’origine de la manifestation et leur président Marc-Antoine Jamet, qui a préféré l’ouverture et la connaissance à la peur et l’exclusion, le tout, dans une démarche de confiance et de respect. Un grand bravo également à l’équipe de 2011, Année des Outre-mer, qui a su gardé le cap malgré les tempêtes et faire que cet évènement soit une réussite.

Chers lecteurs, nous vous invitons à aller visiter le jardin d’acclimatation pour faire d’un Jardin en Outre-mer, notre Jardin.

 

Lien Permanent pour cet article : http://ordesiles.com/2011/04/un-jardin-en-outre-mer-une-renaissance-par-une-inauguration/

P U B L I C I T E